Le classement des couleurs du diamant

Alors que le diamant incolore a longtemps été considéré comme LA pierre précieuse rare, il cède désormais sa place à son homologue coloré. Sur le marché du diamant, la gemme de couleur fait de plus en plus l’objet des investisseurs et collectionneurs, en raison de sa rareté. De par sa teinte naturelle, la pierre se veut être une réelle valeur de refuge, en plus de séduire par sa couleur subtile. Il faut savoir portant qu’il existe près d’une dizaine de couleurs connues à ce jour, dont les plus connues et les plus recherchées sont le diamant rouge ou encore la gemme rose. Pourtant, plus la couleur est rare, plus le prix de la pierre précieuse augmente sur le marché. Aussi, pour s’assurer d’investir dans un diamant de couleur à sa juste valeur, il convient de connaître le classement universel.

Qu’est-ce que le classement des couleurs ?

Pour déterminer la qualité et la valeur d’un diamant de couleur, les laboratoires et organismes de gemmologie ont mis en place une échelle de couleur. Comme il est réellement difficile de définir précisément la teinte d’une pierre à l’œil nu, le classement permet ainsi aux non connaisseurs de se faire une idée précise de la qualité de la pierre et de sa rareté. Il faut savoir en effet que l’estimation de la couleur d’un diamant se veut décisive quant à son expertise, dans la mesure où sa teinte détermine son prix tout simplement.

[image]

Dans le système de gradation de diamant mondialement connu, l’échelle de classement des couleurs commence avec la lettre D comme « Diamant » et se termine à la lettre Z. Il faut compter en tout neuf catégories de couleurs bien spécifiques. Attention cependant de ne jamais passer à côté du certificat du diamant, qui n’est autre que la carte d’identité de la pierre précieuse. Si le rapport d’expertise mentionne « color enhanced », cela signifie que le diamant a subi une modification artificielle de couleur. Ce type de gemme est sans nul doute le moins cher du marché, contrairement aux pierres arborant une teinte naturelle et dont le prix est souvent très élevé.

Catégorie D anciennement appelée « Jager »

En ce qui concerne les diamants, la catégorie D du classement compte parmi les trois grandes catégories de diamants rares. Autrefois appelée « Jager », la classe D fait référence aux pierres précieuses incolores à l’œil nu. Cette catégorie regroupe de ce fait toute gemme d’un blanc exceptionnel, identifiable uniquement sous loupe ou sous microscope. La couleur D est également l’une des plus recherchée sur marché du diamant, car il s’agit concrètement des pierres ne contenant aucun atome de couleur. Pour les non connaisseurs, se fier au certificat de diamant se veut alors être l’unique option pour s’assurer de l’authenticité d’une telle pierre.

Du côté des diamantaires, bijoutiers, collectionneurs et investisseurs, la classe D se divise encore en trois sous catégories. En effet, d’autres échelles encore plus détaillées ont été mises au point afin de déterminer avec précision l’exceptionnel blanc du diamant. Pour le CIBJO ou Confédération Internationale de Joaillier par exemple, dans cette même catégorie D il est possible de citer les sous classes D pour un blanc exceptionnel (+), E pour indiquer un blanc exceptionnel et la sous catégorie F pour les pierres blanches extra (+).

Catégorie E ou « River »

Dans la catégorie E qui n’est autre qu’une sous classe de la couleur D sont placés les diamants incolores à l’œil nu toujours. Seuls les gemmologues sont donc en mesure de différencier une pierre de classe D à une gemme de classe E. La catégorie « River » fait notamment référence à un blanc exceptionnel, ce qui fait bien évidemment du diamant un bon investissement. Concrètement, c’est le degré de blancheur de la pierre qui permet aux spécialistes de l’intégrer dans la catégorie E.

Par ailleurs, il faut comprendre qu’en intégrant ce classement, le diamant de couleur peut néanmoins présenter de minuscules traces de teinte. Seule l’expertise d’un gemmologue expert permet de ce fait de certifier si la gemme est de la catégorie Diamond ou de la classe River. Aussi, il est toujours conseillé de bien lire le rapport d’évaluation d’une pierre donnée, afin de s’assurer de faire une acquisition à sa juste valeur. Il faut savoir effectivement que même si la gemme présente de minimes traces de couleur, elle n’en demeure pas moins une pierre rare.

Catégorie F ou blanc extra+

Toujours dans la classe D, la couleur F correspond pour sa part à une très belle blancheur. Le blanc extra+ est reconnu par les professionnels ainsi que les connaisseurs dans le domaine du diamant. A l’œil nu, il serait difficile de faire la différence entre les pierres de classe D, E et F. Cependant, une expertise permet d’identifier concrètement le degré de blancheur de la gemme, ainsi que la présence d’insignifiantes traces de couleur.

[image]

Pour mieux comprendre la différence entre la couleur F et la classe précédente, c’est que la classification F souligne la présence de très faible couleur. A l’œil nu la pierre se veut certes incolore, mais l’analyse d’un gemmologue expérimenter permet de définir précisément la présence d’atome de couleur dans la pierre précieuse. Logiquement sur le marché, un diamant de couleur F présente un prix élevé, mais plus abordable comparé au prix des gemmes de la classe E. Cette catégorie de diamant est d’ailleurs toujours très convoitée par les puristes.

Catégorie G ou « Top Wesselton »

Pour les adeptes de diamants purs à l’éclat incontestable, les gemmes de couleur G sont une véritable référence. Il s’agit en effet des diamants d’une blancheur exceptionnelle, très sollicités en bijouterie et joaillerie. Les pierres précieuses de classe « Top Wesselton », l’ancien nom de la couleur G se caractérisent par la teinte extrêmement faible de la gemme, que seul l’expertise d’un spécialiste de la gemmologie est en mesure d’en faire l’authentification. Bien évidemment, placée à côté d’un diamant d’un degré plus élevé – de classe F ou couleur Epar exemple – la gemme de teinte G est facile à détecter.

Catégorie H ou « Wesselton »

En bijouterie, la couleur H connaît aussi beaucoup de succès. Cette classification du diamant autrefois connue comme « Wesselton » désigne les pierres précieuses très blanches. La gemme est quasi incolore à l’œil nu, mais présente toutefois la présence de couleur à un degré extrêmement faible. Niveau qualité prix, le diamant de couleur H constitue un bon investissement, et sa beauté se veut incontestable monté sur un bijou, que ce soit une bague, des boucles d’oreilles, un bracelet ou encore un collier.

Ce sont donc les feux colorés apparaissant lors de l’exposition du diamant qui permettent d’identifier la blancheur du diamant. A ce niveau de la coloration du diamant, l’évaluation d’un diamantaire ou d’un bijoutier suffit amplement pour valider l’authenticité de la pierre. Toutefois, si des doutes subsistes, il est préconisé de demander au joaillier ou diamantaire de présenter le certificat du diamant. Le rapport délivrera d’autant plus d’informations pour vérifier que la classification de la pierre correspond réellement à son prix.

Catégorie I ou « Top Crystal »

Parce que la classification de couleur des diamants se veut être une référence pour les connaisseurs, toutefois il est toujours recommandé de connaître les bases de cette classification si vous souhaitez investir dans un diamant ou dans un bijou agrémenté d’une gemme de couleur. Dans la classe I ou catégorie « Top Crystal » de son ancienne appellation désigne une pierre d’un blanc nuancé. Dans cette catégorie, la présence faible de couleur se distingue parfaitement à l’œil nu. La couleur I est ainsi recommandée pour les grosses pierres, en veillant bien évidemment qu’elles soient bien taillées dans de bonnes proportions.

[image]

Parce que justement les faibles nuances colorées de la gemme sont visibles à l’œil nu, les pierres précieuses de cette classe font très rarement l’objet de certificat d’authentification. Le bijoutier lui-même peut alors garantir qu’un diamant est bien classé I. Pour cette catégorie de gemme, il convient de la privilégier en taille Brillant avec une légère fluorescence. Malgré cette présence certaine de feux colorés, un diamant de couleur I est toujours considéré comme un diamant incolore. Cependant, il est plus facile à trouver qu’un diamant classé D.

Catégorie J autrefois appelée « Crystal »

Après la catégorie I, le classement des diamants intègre également la classe J désignant un couleur blanche nuancé. Concrètement, la classe J anciennement appelée « Crystal » désigne un diamant présentant une teinte visible de face. Le blanc nuancé de la gemme est de ce fait visible à l’œil nu, qu’il est rare de voir cette classe de pierres précieuses faire l’objet d’un certificat de diamant. Au niveau des bijoutiers et diamantaires, la distinction entre la classe J et la classe I est plus qu’évidente.

Cependant, pour les personnes n’ayant aucune connaissance dans le domaine, il s’avère toujours intéressant de se fier à l’analyse d’un expert pour authentifier un diamant de couleur J. Diamantaires et joailliers sauront certifier qu’il s’agisse bien d’une gemme classé J, notamment en procédant à une comparaison à l’œil nu d’un diamant classé I à une pierre de la catégorie J. Au-delà de l’aspect visuel de la pierre, notamment son éclat et sa fluorescence, le prix d’un diamant de couleur J est souvent moins élevé que le prix d’une gemme classée J ou D par exemple.

Catégorie K-L, l’ancien « Top Cape »

Après le diamant classé blanc nuancé, les couleurs K-L font référence à une légère teinte de la pierre. La classe « Top Cape » désormais appelée classe K-L désigne en effet un diamant légèrement teintée. Les feux colorés sont facilement visibles à l’œil nu pour les connaisseurs. Pour un non professionnel, les diamants de couleur K-L paraissent encore blancs. Il est toutefois important de noter que cette légère coloration n’est visible que sur les pierres précieuses de moyenne ou grosse taille. Dès lors que la pierre fait moins de 0,10 carat, seul un œil de professionnel pourra confirmer la couleur la pierre en raison de la manifestation d’une saturation de couleur.

Il faut savoir que le plus souvent, cette classe de diamant de couleur est divisée en deux, soit la couleur K et la couleur L qui sont particulièrement proches. Cependant, elles font toutes les deux références à une gemme légèrement teintée. Si pour le laboratoire HRD ou Haut Conseil du Diamant il s’agit d’une même et unique couleur, pour la Confédération internationale de joaillier, K et L correspondent à deux teintes distinctes.

Catégorie M-Z : entre « light cape », « cape » et « dark cape »

Pour les connaisseurs du monde du diamant, la classe M-Z désigne une gemme teinté. Concrètement, cette catégorie de couleur du diamant regroupe les différences nuances jaune de la pierre précieuse. La couleur M désigne par exemple une pierre d’un jaune très pâle, tandis que le couleur Z désigne un jaune plus prononcé. Bien évidemment, la teinte du diamant est visible très facilement à l’œil nu, mais seul une vraie expertise permet de mesurer le réel degré de teinte de la gemme. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi la classe M-Z a autrefois été appelée « light cape, cape, dark cape », en raison des différentes nuances de jaune possibles.

Si la teinte jaune du diamant est visible à l’œil nu, il faut comprendre que les nuances dépendent pour leur part de la quantité d’atomes d’azote présente dans la structure. Par ailleurs, si l’échelle de classification du diamant s’arrête à la couleur Z, la déformation du cristal et la présence d’éléments chimiques dans la structure entraine l’apparition d’autres couleurs des diamants, des teintes particulièrement rares. Ces teintes peuvent aller du jaune canari au brun clair, en passant par le rouge et le rose, des couleurs extrêmement rares comme le violet, sans oublier le bleu, le vert ou encore le gris qui est très proche du diamant blanc. C’est justement en raison de la rareté de ces couleurs qu’elles ne figurent pas dans l’échelle de classement de couleur des diamants.

Vos dernières recherches sur Le classement des couleurs du diamant : bague diamant createur, comment trouver un diamant, diamant solitaire collier, monture diamant bague, ou trouve t on le diamant, prix des diamants, diamand, exploitation diamant , bague 3 diamants, investissement dans la valeur, diamant qualité, diamant s, bijoux en or et diamant, bague diamant 4 carats, vendre des diamants