Les principales caractéristiques des diamants de couleur

Placés sur le devant de scène sur le marché du diamant, les diamants de couleurs séduisent pour leur teinte, mais surtout pour leur valeur. Parce que chaque pierre est unique et que le prix de la gemme ne cesse de croître, de plus en plus d’investisseurs privés se lancent dans le diamant de couleur. Au-delà de l’éclat de la pierre précieuse, de sa taille et de sa forme, bien d’autres caractères du diamant coloré peuvent garantir que vous êtes réellement sur le point de faire un bon investissement. Tour d’horizon sur ces distinctions incontournables, véritables gages d’authenticité.

Les 4C définissant la qualité du diamant

Pour les diamantaires et les bijoutiers, quatre principales caractéristiques sont prises en compte pour évaluer la qualité et la valeur d’un diamant de couleur. Les fameux 4C doivent obligatoirement être pris en considération, aussi bien avant d’investir dans une pierre précieuse que d’acheter un bijou orné de diamant coloré. Aussi, pour déterminer la réelle beauté de la gemme, il faut porter une attention particulière sur le « carat », le « cut », la « clarity » ainsi que le « color ». Ces quatre facteurs sont relatifs au poids, à la pureté, à la couleur ainsi qu’à la taille de la pierre naturellement colorée.

[pict]De ces paramètres et de la qualité du diamant dépend ensuite sa valeur, en sachant bien évidemment que sur le marché, la pierre colorée a toujours plus de valeur que son homologue incolore. Sans être un gemmologue, il est alors à la portée de tous de se faire une première idée de la valeur de la pierre, en se référant à ces principaux facteurs. L’idée est de pouvoir en effet rendre l’expérience d’achat plus facile, agréable et intéressante sans pour autant être un professionnel du diamant. Non seulement l’acheteur sera en mesure de choisir à partir de ces caractéristiques la qualité de la pierre, tout en envisageant de procéder à une acquisition au juste prix. Après avoir pris connaissance de ces 4C, il est alors temps de comprendre en détail à quoi ils correspondent.

Le poids ou « carat »

Au moment de choisir un diamant de couleur, le premier élément prendre en compte est certainement son poids. Certes, ce type de pierre précieuse est connu pour leur rareté et leur petite taille. Cependant, le poids varie d’une gemme à une autre, et que d’une manière générale, plus grosse ou plus grande sera la pierre n’en fait pas pour autant un diamant de qualité. Aussi, il faut commencer par peser la pierre, un poids mesuré en carat. En principe, un carat correspond à un poids approximatif de 0,20 g. Par ailleurs, le carat est aussi divisé en 100 points. En d’autres termes, une pierre de 50 points équivaut à la moitié du carat, soit 0,50 carat.

Attention également de ne pas confondre le carat du diamant à celui utilisé pour l’or. Il faut comprendre effectivement que le poids en carat est un facteur clé pour définir le prix d’un diamant coloré, bien que ce ne soit pas le seul. La réalité est telle que deux gemmes d’un même poids n’auront pas forcément la même valeur. De ce fait, il est tout à fait logique de penser que plus le diamant est gros, plus son prix est important. Pour se faire une idée de ce que représenterait une pierre en fonction de son poids, il est autorisé de prendre comme référence un diamant de 1 cts, soit un carat qui doit faire environ 6,5 mm de diamètre.

La taille ou  « cut »

Bien que la pierre soit colorée naturellement, sa taille est pour sa part dictée par la main de l’homme. Lorsqu’il est question de définir la taille du diamant de couleur, il faut de ce fait faire principalement référence au style de taille ainsi qu’à la forme de la pierre. Il est en effet important de comprendre qu’une pierre précieuse tient son éclat de son style de taille. Bien taillé, le diamant peut créer d’extraordinaires jeux de lumière qui va d’autant plus mettre en valeur les trois autres principales caractéristiques. Aussi, pour définir la qualité de gemme, il faut mesurer sa brillance, soit la lumière totale que la pierre reflète ; son scintillement relatif aux reflets ou éclats de lumières produits lorsque la pierre est en mouvement ; de même que les feux correspondant à la dispersion de la lumière.

Pour ce critère du diamant coloré, il est important de comprendre alors qu’une pierre taillée aux bonnes proportions réfléchit la lumière d’une facette à une autre, avant qu’elle se disperse par le haut de la gemme. Trop profonde, la pierre laisse échapper la lumière par le côté. A l’inverse, une pierre pas assez profonde laisse la lumière s’échapper par le bas. De ce fait, il en va de la précision et de la minutie de l’homme de faire en sorte que la pierre adopte les bonnes proportions afin qu’elle puise offrir un maximum de brillance.

La couleur ou « color »

Quand il est question d’investir dans un diamant de couleur, il est plus qu’évident que sa teinte se veut être un critère important. La teinte naturelle de la gemme n’est autre que la matière visible de la pierre, ce qui équivaut à l’unique caractéristique du diamant déterminée par la nature. Si pendant longtemps le diamant incolore était considéré comme le plus précieux du marché, les tendances s’inversent et les diamants colorés font désormais l’objet d’un véritable engouement. De ce fait, il est primordial de connaître la classification précise du diamant en fonction de sa couleur. Les organismes et laboratoires de gradation du diamant ont effectivement mis en place des échelles permettant de qualifier en détail une pierre colorée.

[pict]

Bien évidemment, ces échelles de classification de couleur comment avec le blanc totalement incolore identifié par la lettre D pour se terminer avec la lettre Z indiquant un diamant jaune claire, voire brun. Il faut en tout compter sept catégories de couleur, à savoir la catégorie D indiquant les pierres incolores, H pour les gemmes presque incolores, L pour les diamants jaune pâle, P pour des pierres d’un jaune très léger, U et Z pour les différentes nuances de jaune léger, et enfin la catégorie Z+ pour les pierres jaune clair. Toutefois, il faut noter qu’il existe pas moins d’une dizaine de teintes naturelles du diamant, allant du jaune au rouge, de l’orange au brun, en passant par le gris, le bleu ou encore le vert.

La pureté ou « clarity »

Enfin parmi les quatre principales caractéristiques du diamant de couleur, il faut compter également la pureté de la gemme, soit sa clarté. Le degré de pureté d’une pierre précieuse se veut effectivement être un élément primordial pour déterminer sa valeur et sa qualité. Pour cela il faut comprendre que chaque pierre présente des impuretés, soit des inclusions, des tâches, des marques externes ou encore des objets internes. Examinées sous microscope ou sous loupe, ces mêmes impuretés considérées comme des empruntes digitales permettent alors de définir avec exactitude le degré de pureté d’une gemme. En d’autres termes, ces minuscules cristaux ou traces de carbones non cristallisées à l’intérieur du diamant coloré rendent ce dernier unique.

Concrètement, au moment de l’évaluation de la gemme, c’est le nombre d’impuretés qui détermine la qualité de la pierre. Moins elle en aura, plus elle sera précieuse et rare. En principe, il existe six catégories permettant de définir la pureté d’une gemme. FL indique une pierre parfaitement pure, sans aucune tâche ou inclusion visible. La classe IF ou pureté interne englobe les pierres présentant que quelques tâches, mais aucune inclusion. En présence de très petites inclusions difficilement visibles, la gemme est classée VVS1 ou VVS2. Lorsque les inclusions sont aisément visibles, les pierres sont classées VS1 et VS2, tandis que les catégories SI1 et SI2 indiquent des inclusions visibles. Enfin, un diamant est considéré comme imparfait en présence d’inclusions manifestement visibles et est classé suivant son imperfection comme I1, I2 et I3.

La forme à ne pas négliger

Outre les 4C, la forme du diamant se veut aussi être un élément déterminant pour ce qui est de définir la valeur et la qualité d’un diamant coloré. Identifier la forme de la pierre est un passage obligé pour bien comprendre la taille de celle-ci. Il existe effectivement une multitude de formes de diamant de couleur possible, dont la plus populaire demeure la forme ronde. Dans le jargon des diamantaires et joailliers, il est courant de parler de la taille Brillant, désignant la forme ronde avec 57 ou 58 facettes. D’autres appellations connues comme la taille émeraude, la taille Radiant, Marquise, Ovale, Princesse, Cœur, Poire ou la taille Trillion font référence pour leur part à des formes « fantaisie » du diamant de couleur.

Concrètement, au-delà de la forme proprement dite de la pierre précieuse, ces appellations renvoient surtout aux proportions de la gemme. Ces critères portent essentiellement sur l’épaisseur du rondiste du diamant coloré, un élément majeur affectant la qualité générale de la taille de la pierre. Par ailleurs, au moment de définir la forme de la pierre, d’autres aspects de cette dernière doivent aussi être pris en compte. Premièrement, le poli correspond à la condition générale de la surface d’une facette de la gemme. Ensuite, la symétrie définit pour sa part l’exactitude de la forme ainsi que du positionnement des facettes.

La symétrie de la gemme

Pour les professionnels, collectionneurs et investisseurs, la symétrie d’un diamant de couleur contribue pleinement à déterminer la qualité d’une pierre. Affectant la brillance du diamant, la symétrie permet également de déterminer la valeur de la pierre. Il faut savoir alors que la symétrie d’une gemme repose sur la forme et le nombre de ses facettes, la taille de son rondis qui n’est autre que la ligne séparant la couronne, soit la partie supérieure du diamant coloré du pavillon ou culasse, la partie inférieure. En d’autres termes, la symétrie du diamant compte parmi les caractéristiques avancées à ne pas négliger pour évaluer une pierre à sa juste valeur.

[pict]

Pour estimer la symétrie d’une pierre, plusieurs points sont à observer. Il s’agit entre autres de la symétrie proprement dite des facettes, la bonne rencontre de ces dernières, la présence de naïfs importants et de facettes supplémentaires, ainsi que le centrage de la table. Il est clair qu’il est quasiment impossible d’évaluer ces différents éléments relatifs à la symétrie d’un diamant de couleur à l’œil nu. Cependant, la symétrie d’une pierre de qualité est préalablement vérifiée et doit faire l’objet d’une certification. Autrement dit, il est toujours recommandé de demander à son bijoutier ou diamantaire de présenter le certificat d’une gemme.

La certification déterminante

En se référant à la certification du diamant coloré, le rapport définit en effet si la symétrie de la pierre est excellente, très bonne, bonne, assez bonne ou mauvaise. Il faut noter cependant que les certificats de diamant présentent en détail les qualités d’un diamant de couleur, ainsi que ses homologues incolores. Le certificat de classification des diamants est délivré par des organismes et laboratoires de gemmologie, correspondant à un rapport considéré comme la carte d’identité de la gemme. Chaque diamant de couleur est effectivement unique, qu’il est préconisé de demander le rapport d’une pierre afin de s’assurer de sa qualité. Cette classification est notamment indispensable pour les diamants colorés de plus d’un carat.

En cas de perte ou de vol de diamant, le document de certification s’avère toujours utile pour l’assurance, dans la mesure où le rapport contient toutes les informations essentielles pour l’identification de la gemme en question. Parmi les laboratoires de classifications des diamants les plus connues, il convient de se référer à la GIA ou l’Institut de Gemmologie d’Amérique adoptant un système de gradation universellement reconnu. D’autres organismes et laboratoires font aussi office de référence quant à la classification des diamants, à savoir l’IGI ou Institut International de Gemmologie, ainsi que le Haut Conseil du Diamant ou HRD, connu pour être le plus grand laboratoire de diamant du monde.

Vos dernières recherches sur Les principales caractéristiques des diamants de couleur : diamant porte malheur, prix diamant 0 5 carat, prix du diament, le diamant blanc, prix diamant 0 10 carat, bague saphir et diamant, diamant international, origine du diamant , igi diamant, diamant creation, bourse du diamant, vendre bijoux diamant, couleur en e, evolution du prix du diamant, achat diamant anvers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *